© 2018 Armana Marsihés

PRÒTIS, LE PREMIER JOUEUR DE BALLON DE L'HISTOIRE

– Hòu, coulègo ! Va sabiés, tu, qu'es pas leis Inglés qu’enventèron lou baloun !

– Aquelo empego ! Mai qu es alor ?

– Es lei Massalioto, moun bèu ! Aviso-ti qu’es Gitis, la fiho dóu Rèi Nan, qu’avié lei sòu pèr acò, qu’à sei noueço li semoundè au bèu Pròtis lou proumié baloun de l’istòri ! E à-n-aquelo epoco, que l'espandimen duradis èro uno segoundo naturo pèr lei gènt, aquéstou baloun ti lou faguèron pas de plastique ...

– Mai alor coumo fuguè fa ? de cuer ? de boues ? ...

– E noun... mi vas pas crèire : fuguè taia dins la pèiro de Cassis !

 

Lou galejaire

– Oh, l’ami ! Tu le savais toi que c’est pas les Anglais qui ont inventé le ballon !

– En voilà une drôle de nouvelle ! Mais c’est qui alors ?

– C’est les Massaliotes, mon beau ! Figure-toi que c’est Giptis, la file du Roi Nann, qui avait les moyens, qui offrit à ses noces au beau Protis le premier ballon de l’histoire ! Et à cette époque, où le développement durable est une seconde nature chez les gens, ce ballon n’avait pas été fait en plastique …

– Mais alors il a été fait en quoi ? en cuir ? en bois ? ...

– Et non... tu ne vas pas me croire : il l’avait taillé dans la pierre de Cassis !

Le farceur