© 2018 Armana Marsihés

QUATRE MONUMENTS DU MARSEILLE DU XIXème SIÈCLE

Pèr rèndre vouesto vesito mai saberudo, vous anan douna d'entre-signe sus quàuqueis-un dei mounumen que n'en parlavo justamen Mistral dins soun tèste de 1857. Aquéstei mounumen an tóuti, à soun biais, un record qu'es toujour bouon de garda en tèsto pèr lou parteja en famiho vo emé d'ami. Tout acò bouonodi l'Emperaire Napouleoun III...

 

 

  • Lei dock de la Joulieto (1864)

 

Aquéstou bastimen grandaras emai longaru nous ramento la plaço que tenié Marsiho dins lou negòci moundiau au mitan dóu siècle XIX : lou port de la ciéuta fouceienco èro alor lou quatrèime dóu mounde ! Tout dre ispira dei dock de Santo-Catarino de Loundre emai d'aquélei de Liverpool, l’inmense entre-paus dei Dock es counsidera coumo lou plus gros de soun siècle. Verai, prasènto de dimensien qu'an de que vous douna lou vertouioun e sei plan de coustrucien van emé l'idèio d'un relògi universau : long de 365 mètre pèr marca lei 365 jour de l'annado, aut de 7 estànci (que fan 30 m au tout) coumo lei jour dins uno semano, quatre atrium que simboulison lei sesoun e 52 pouarto, lei semano dins l'an. Avès fin-finalo un oustalas que vous pouerge aperaqui 90 000 m² de planchié sus sèt nivèu ! Mai es pas tout ... Aqui dedins li vènon travaia quauque 3 000 persouno emplegado dins mai de 250 entre-presso à touei lei poste qu'eisiston dins lei sarvìci vo dins lou ternàri superiour, coumo dien. Li an soun sèti vo de burèu foueço soucieta vo istitucien famoue coumo pèr eisèmple lou Counsèu Moundiau de l'Aigo (O.N.U.) ... Despuei 2015, après un chantié de dous an d'obro, lei Dock de Marsiho vous counvidon à veni vèire ço que si passo un pau au plan-pèd vo dins lei croto vo souto-sòu. Un lue de vido tras que tendènci pèr lei Marsihés d'aquito vo d'autro-part (boutigo, cafè, restaurant...).

Un prèmi internaciounau[1] fuguè meme baia au "Vilàgi dei Dock" en 2016 pèr sa creativita e sa moudernita ! Lei Dock de Marsiho fan, emé lei Tarrasso dóu Port[2] en fàci, la councentracien coumercialo en vilo la plus grosso de Franço.

 

 

  • La catedralo de la Majouro (1864)

 

Es l'edifìci religious lou mai gros basti dins tout lou siècle XIX en Franço (en mai d'èstre à-n-aquelo epoco lou mai gros basti despuei l'Iàgi-Mejan) : sa coupolo es la sieisenco au mounde emé sei 17 mètre de diamètre ! Quand passas la nouvello Esplanado Jan-Pau II, poudès buoure un cafè vo un pastis dins l'uno dei brassarié dei Vouto de la Majouro fin qu'à pas d'ouro dins la nue...

 

 

  • Lou palais Longchamp (1869)

 

Aquéstou castèu d'aigo es lou mai gros de Franço emé sei servo grandarasso souto-terro que repauvon sus d'uno estruturo de 1 200 pieloun de pèiro taiado… Si li capito lou Musèu d'Istòri Naturalo emai lou Musèu dei Bèus-Art de la vilo.

 

 

  • Nouesto-Damo-de-la-Gàrdi (1879)

 

La Basilico vous fa vèire l'un deis espandidou lei plus bèu de Franço dins uno grando vilo, à mai de 160 mètre en-dessuto dóu nivèu de la mar. Chasque an li vènon mai d’un milien de vesitaire e sabon pas tóuti que pèr eisèmple l'estatuo de la Bouono Mèro es l'óujèt de couire gauvanisa lou mai gros dóu mounde ! E vouei !

 

[1] Lei LEAF (Leading European Architecture Forum) Awards 2016.

[2] Lei Tarrasso an dorbi sei pouarto despuei 2014. Acampon mai de 190 boutigo sus 61 000 m2 em'un badarèu de 2600 m2 que vous pouerge un espandidou sènso parié sus la rado de Marsiho !

Pour rendre votre visite plus savante, nous allons vous donner des renseignements sur quelques-uns des monuments dont Mistral parlait justement dans son texte de 1857. Ces monuments tiennent tous, chacun à sa façon, un record qu’il est toujours bon de garder en tête pour les partager en famille ou entre amis. Tout cela grâce à l’Empereur Napoléon III…

  • Les docks de la Joliette (1864)

 

Ce bâtiment très haut et long nous rappelle la place que tenait Marseille dans le commerce mondial au milieu du XIXème siècle : le port de la cité phocéenne était alors le quatrième du monde ! Tout droit inspiré des docks de Sainte-Catherine de Londres et de ceux de Liverpool, l’immense Dock est considéré comme le plus grand de son siècle. En effet, celui-ci présente des dimensions à vous donner le vertige et ses plans de construction suivent l’idée d’une horloge universelle : long de 365 mètres pour marquer les 365 jours de l'année, haut de 7 étages (pour une hauteur totale de 30 mètres) comme les jours de la semaine, quatre atrium qui symbolisent les saisons et 52 portes, les semaines de l’année. Finalement, vous avez un grand immeuble qui vous offre environ 90 000 m² de plancher sur sept niveaux ! Mais ce n’est pas tout ... Là, viennent travailler quelque 3000 personnes employées dans plus de 250 entreprises à tous les postes existant dans les services ou dans le tertiaire supérieur. De nombreuses sociétés ou institutions d’excellence comme par exemple le Conseil Mondial de l’Eau (O.N.U.) ... Depuis 2015, après un chantier de deux ans de travail, les Docks de Marseille vous invitent à venir voir un peu ce qui se passe au rez-de-chaussée ou dans les caves ou les sous-sols. Un lieu de vie plus que tendance pour les Marseillais d’ici ou d'ailleurs (boutiques, cafés, restaurants !....).

Un prix international[1] fut même attribué au "Village des Docks" en 2016 pour sa créativité et sa modernité ! Les Docks de Marseille représentent, avec les Terrasses du Port [2] en face, la plus grosse concentration commerciale urbaine de France.

 

  • La cathédrale de la Major (1864)

 

C’est le plus gros édifice religieux bâti au XIXème siècle  en France (en plus d’être à cette époque le plus gros bâti depuis le Moyen-Âge) : sa coupole est la sixième au monde avec ses 17 mètres de diamètre ! Quand vous passez la nouvelle Esplanade Jean-Paul II, vous pouvez boire un café ou un pastis dans l’une des brasseries des Voutes de la Major jusqu'à pas d'heure dans la nuit...

 

  • Le palais Longchamp (1869)

 

Ce château d’eau est le plus grand de France avec ses immenses citernes sous-terraines qui reposent sur une structure de 1 200 piliers de pierres taillées… On y trouve le Musée d’Histoire Naturelle et le Musée des Beaux-Arts de la ville.

 

 

  • Notre-Dame-de-la-Garde (1879)

 

La Basilique vous présente l'un des plus beaux panoramas de France dans une grande ville, à plus de 160 mètres au-dessus du niveau de la mer. Chaque année plus d’un million de visiteurs y viennent et ne savent pas tous, par exemple, que la statue de la Bonne Mère est le plus gros objet de cuivre galvanisé au monde !  Et oui !

 

[1] Les LEAF (Leading European Architecture Forum) Awards 2016.

[2] Les Terrasses ont ouvert leurs portes depuis 2014. Elles rassemblent plus de 190 boutiques sur 61 000 m2 avec un belvédère de 2600 m2 qui vous offre une vue sans pareille sur la rade de Marseille!